Ects version 3.3


English text


La version courante d'Ects est la version 3.3, de mars 1999, avec des révisions de 2000. Cette version est celle qui correspond au deuxième volume de documentation, daté mars 1999.

À moins qu'il y ait des protestations, j'ai pris la décision d'abandonner la version DOS d'Ects. Nous vivons actuellement l'époque du "pointer-cliquer", où une application DOS à l'air bizarre et farouche. Il existe donc une version Windows.

Ceci ne signifie en aucune manière que j'encourage l'utilisation du système d'exploitation Windows, dont l'existence même m'horripile. Toutefois, vu que des machines Windows sont disponibles presque partout, et qu'il serait stupide d'empêcher une utilisation aussi vaste que possible d'Ects, on peut accepter l'existence d'une version Windows du logiciel. Il reste que cette version est ce qu'on appelle maintenant (m'a-t-on dit) une application en ligne de commande, ce qui signifie que les résultats s'affichent dans ce qu'on pourrait prendre pour une vieille fenêtre DOS. Que ce fait serve de rappel que le monde de l'informatique peut faire mieux que Windows.

On trouve tout ce qui est nécessaire pour l'utilisation de la version Windows dans le zip Ects3_cygwin.zip. Après téléchargement, on peut le dézipper dans un répertoire vide. Les fichiers ainsi créés sont également disponible individuellement. Il y a l'exécutable ects3.exe, plus trois librairies dynamiques dont l'exécutable a besoin: cygwin1.dll, cygncurses6.dll, and cygreadline5.dll. Tous les quatre fichiers doivent se trouver dans un même répertoire. À noter qu'une seule disquette peut contenir le zip, mais pas les fichiers décomprimés. Si vous voulez voyager avec Ects, le zip est donc utile.

Si vous êtes rompu à l'informatique, de sorte que travaillez sous Linux, vous pouvez prendre l'exécutable ects3. Quoique les liens aient été édités statiquement, il faut que votre machine ait la même version de glibc que celle que j'ai utilisée lors de la compilation. Si le fichier ne tourne pas sur votre machine, faites-moi signe, afin que je puisse faire une recompilation.

La documentation est maintenant répartie sur deux volumes, l'un la vieille documentation de mars 1993, l'autre un volume plus nouveau qui porte la date de mars 1999. Il faut les deux pour une description complète des fonctionnalités d'Ects. Quelques erreurs qui s'étaient glissées dans le vieux volume ont été corrigées lors de la réimpression de celui-ci en 1999. On trouve dans ce premier volume la plupart des informations concernant les opérations quotidiennes. Le deuxième renseigne l'utilisateur sur les fonctionnalités plus récentes ou plus avancées. Celles qui sont susceptibles d'intéresser le plus grand nombre d'utilisateurs sont sans doute le graphisme et la différentiation automatique.

Les deux volumes sont disponibles sous format PDF. Le premier volume est vol1.pdf, le deuxième vol2.pdf.

La documentation fait référence à des fichiers de commandes Ects et de données. Ces fichiers se trouvent dans le fichier demofiles.tar.gz, ou bien en format zip dans demofiles.zip.

La commande plot a besoin de deux choses pour son bon fonctionnement. Primo, le programme gnuplot doit être à disposition. Ce programme est disponible gratuitement, et il peut être compilé pour au moins autant d'architectures qu'Ects. Secondo, il faut un répertoire nommé tmp dans le répertoire racine. Les systèmes Unix, y compris Linux, sont fournis d'office de ce répertoire; il permettra en outre à tout le monde d'écrire dedans. Sous d'autres systèmes d'exploitation, le répertoire doit être créé, s'il n'existe pas, de manière à ce que tout le monde puisse écrire dedans.

Il est impossible d'éviter qu'un programme comme Ects se plante si les données qu'on lui fournit sont suffisamment bizarres pour donner lieu à des exceptions au niveau de l'unité d'arithmétique flottante. Pourtant, ceci ne devrait se produire que rarement. En revanche, tout programme donnant lieu à une faute ou erreur de segmentation est à me signaler, afin que je puisse éliminer le bogue qui l'a produite. Même si ce genre d'erreur est inoffensif sous Unix, d'autres systèmes d'exploitation, moins privilégiés, doivent être relancés dans certains cas suite à une telle erreur.


Cliquez ici pour la page principale du site.

URL: http://russell.vcharite.univ-mrs.fr/ects3